L’écologie intégrale au cœur des monastères, un art de vivre

La tradition monastique appelant à une vie en Dieu porte aussi cette attention à l’autre, à la nature et à soi-même – les quatre composantes de l’écologie intégrale. Elle est en constante démarche de conversion.

En fonctionnant comme un écosystème, la communauté monastique peut rejoindre tous les autres écosystèmes : famille, travail, associations.

La richesse de son héritage permet une réflexion éminemment actuelle, intégrant le lien avec la tradition et le territoire, la proximité avec la terre, le sens du temps, l’ouverture à l’autre, au pauvre et au petit, la gratuité et la sobriété qui mènent à la recherche du beau. Autant de passerelles qui peuvent inspirer toute vie laïque.

Nathalie de Kaniv et François You ont publié L’écologie intégrale au cœur des monastères, Un art de vivre
«Les moines, vous devez parler sur l’écologie. On attend votre parole !» (Parole et Silence).

A voir en suivant ce lien : https://toutestlie.catholique.fr/

Article publié par Réseau Laudato Si' • Publié le Dimanche 24 janvier 2021 • 122 visites

keyboard_arrow_up