Bioéthique

Père Marc Lambret : « S’opposer au projet de loi dite bioéthique »

"Sous le couvert d’une compassion compréhensible, c’est l’individualisme hédoniste qui s’impose en force. Cette idéologie est aujourd’hui aussi inaperçue et impensée qu’hégémonique. Elle ignore et bafoue la nature sociale et historique de l’humanité, en particulier la solidarité entre générations. Elle nous prépare de terribles affrontements entre les parents et les enfants qui leur jetteront au visage leur égoïsme irresponsable dont ils subiront les conséquences. Nous voyons les prémices de ce drame imminent en ces adolescents qui nous reprochent de leur léguer une planète invivable. Car la même logique est à l’œuvre dans l’irrésistible entraînement à consommer toujours plus dont nous savons dénoncer les conséquences, mais que nous sommes incapables de freiner, pris que nous sommes dans le mécanisme implacable de la course à la croissance selon l’impératif de maximisation du profit dénoncé par Laudato si’. La société n’est perçue que comme un ensemble de contraintes, de ressources et de conditionnements dont l’individu doit se servir librement pour se réaliser lui-même."

les évêques de France se mobilisent

Sont présentées ci-dessous les déclarations d’évêques dont la Conférence des évêques de France a eu connaissance. Il est possible que certaines déclarations soient restées destinées à certains publics diocésains et n’aient pas fait l’objet d’un envoi à la CEF ou d’une publication plus large.

keyboard_arrow_up