Choisir la vie à temps et à contre temps

Déclaration de Mgr Dollmann "Entendre l’appel du Christ à la conversion et à vivre de l’Evangile de la vie, en liant sauvegarde de la création, justice sociale et respect de la vie humaine (Encyclique Laudato Si, 24 mai 2015)

Cambrai, le 5 mars 2024 -

Choisir la vie à temps et à contre temps

L’inscription de l’avortement dans la Constitution votée par le Parlement réuni en Congrès lundi 4 mars, heurte la conscience des croyants qu’ils soient catholiques ou d’autres traditions religieuses, mais aussi de tous ceux qui œuvrent pour une civilisation de respect de toute personne et de toute vie. Face à ce vote qui en annonce d’autres portant atteintes à la vie, nous avons d’abord à entendre l’appel du Christ à la conversion et à vivre de l’Evangile de la vie, en liant comme nous l’indique le Pape François, sauvegarde de la création, justice sociale et respect de la vie humaine (Encyclique Laudato Si, 24 mai 2015).

Nous voulons également soutenir davantage les couples qui cherchent à fonder une famille afin qu’ils s’ouvrent à la joie de l’accueil de la vie.

Nous voulons encore encourager tous ceux qui dans notre pays sont engagés à servir la vie de la personne, de sa conception jusqu’au seuil de sa mort.

J’invite les chrétiens à porter ces intentions dans leur prière particulièrement ce vendredi 8 mars, jour de jeûne, ainsi que dimanche 10 mars, 4e dimanche de Carême.

En début de Carême, j’ai proposé la prière à la Vierge Marie, Mère des vivants, composée par saint Jean-Paul II en conclusion de son encyclique sur la valeur et l’inviolabilité de la vie humaine (Encyclique Evangelium Vitae, 25 mars 1995). Elle est plus que jamais d’un soutien précieux.

O Marie, aurore du monde nouveau, Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie : regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l'on empêche de naître, des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, des hommes et des femmes victimes d'une violence inhumaine, des vieillards et des malades tués par l'indifférence ou par une pitié fallacieuse.

Fais que ceux qui croient en ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l'Evangile de la vie.

Obtiens-leur la grâce de l'accueillir comme un don toujours nouveau, la joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence et le courage d'en témoigner avec une ténacité active, afin de construire, avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de la vérité et de l'amour, à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la vie. 

Vincent Dollmann Archevêque de Cambrai 

 

Ci-joint également la Déclaration du Bureau de la CEF

Article publié par Réseau Laudato Si' • Publié le Mardi 05 mars 2024 • 188 visites

keyboard_arrow_up