En chemin pour la sauvegarde de la maison commune

Ce document actualise le message principal de l'encyclique : tout est lié, il n'y a pas de crises séparées, mais une crise socio-environnementale unique et complexe complexe qui nécessite une véritable conversion écologique.

L’appel à la conversion écologique

La première partie s'ouvre sur un rappel de la nécessité d'une conversion écologique, un changement de mentalité qui conduit à prendre soin de la vie et de la création, à dialoguer avec l'autre et à prendre conscience du lien profond entre les problèmes du monde. Le christianisme dispose déjà de précieux outils pratiques à travers les traditions monastiques qui enseignent la contemplation, la prière, le travail et le service. Cette façon de vivre permet d’éduquer à la connaissance du lien entre l'équilibre personnel, social et environnemental.

Le document réaffirme ensuite la centralité de la vie et de la personne humaine, car «on ne peut pas défendre la nature si on ne défend pas chaque être humain». Alors que certains courants de la pensée contemporaine tendent à opposer l’homme et la nature, ce Document interdicastériel invite à sensibiliser les nouvelles générations à la notion de «péché contre la vie humaine» et développer la «culture du soin» comme antidote à la «culture du déchet».

Lutter contre le gaspillage alimentaire

La deuxième partie du document aborde le thème de l’alimentation. Le texte appelle à promouvoir une agriculture «diversifiée et durable» en défense des petits producteurs et des ressources naturelles et rappelle le besoin d’une éducation alimentaire saine, tant en qualité qu’en quantité.

Un appel fort est également lancé pour lutter contre des phénomènes tels que l'accaparement des terres, les grands projets agro-industriels polluants et pour protéger la biodiversité. L’accès à l’eau est «un droit humain essentiel» qui nécessite d’aller au-delà des critères utilitaires qui conduisent à la privatisation de ce bien naturel.

Renforcer le droit du travail

Le domaine du travail est également au centre de la réflexion. L’éradication de la pauvreté nécessite des salaires équitables, la lutte contre le travail des enfants et le travail non déclaré. Le Document appelle à construire une économie inclusive, conciliable avec la famille et la maternité.

Pour accéder au documant entier : cliquez ici

Article publié par Réseau Laudato Si' • Publié le Mercredi 28 avril 2021 • 31 visites

keyboard_arrow_up